Parc écologique de Senlis : pourquoi il ne faut pas donner de pain aux oiseaux

Par Caroline LEMAIRE, le 20 juin 2020

Un grand merci à Céline CAMPOY qui nous a rappelé l’importance de prévenir les promeneurs du parc écologique de la nocivité du pain pour les oiseaux. Son idée de mettre en place un panneau d’avertissement, voire d’interdiction à ce sujet sera communiquée à la Mairie, sans doute après les municipales. Nous espérons que ce projet, essentiel à la préservation de notre parc ornithologique, verra le jour cette année.

Aménagé par la municipalité en 1993, le parc écologique de Senlis abritait autrefois une soixantaine d’espèces d’oiseaux. Or, la dégradation progressive du parc s’accompagne également d’un déclin de la diversité des espèces animales et végétales.  

Certains promeneurs, bien intentionnés peuvent, malgré eux, participer à ce déclin en donnant du pain aux canards, cygnes et autres espèces ornithologiques. Emmener ses enfants ou petits-enfants au parc pour donner du pain aux oiseaux est un rituel familial qui a pourtant des conséquences graves sur la santé et la survie de ces animaux.

En effet, le pain blanc contient peu de vitamines et de minéraux et, ingéré à forte dose, s’avère toxique pour les oiseaux. Une alimentation composée de pain blanc est susceptible d’entraîner chez eux un « syndrome de l’aile d’ange ». Derrière cette appellation faussement gratifiante, se cache un problème de santé se traduisant par des déformations osseuses graves au niveau des ailes. Ces dernières se replient vers l’extérieur et empêchent ainsi les oiseaux de s’envoler. Privés de leur envol, ils ne peuvent plus échapper à leurs prédateurs, ni se mettre à l’abri en cas de conditions météorologiques menaçantes.

Malheureusement, les dommages sont généralement irréversibles en particulier chez les oiseaux adultes.

En outre, lorsque le pain blanc est mouillé, il peut gonfler et bloquer le système digestif de l’oiseau au point de le tuer !

Enfin, le fait de jeter du pain dans l’eau, que ce soit à destination des canards ou des poissons peut générer une détérioration du milieu aquatique en favorisant la propagation de bactéries et de maladies….

Dans ces conditions, il nous apparaît essentiel :

1) A minima d’informer les promeneurs des risques liés à la consommation de pain blanc chez les oiseaux.

2) Envisager en concertation avec la Mairie l’interdiction de cette pratique sous peine d’amende

3) Proposer aux promeneurs une alternative saine pour nourrir les oiseaux en mettant à leur disposition : des graines de tournesol, des granules pour les oiseaux aquatiques (dans les animaleries) ou un mélange de petits morceaux de raisin, de chou, de laitue et de céréales (blé, orge ou avoine).

Sources :

http://www.senlis-tourisme.fr/Decouvrir/Decouvrir-Senlis/Histoire-et-Patrimoine/Le-parc-ecologique

Donner du pain aux oiseaux sauvages, une pratique dangereuse pour leur santé

https://lesexplos.com/coin-explos/pain-nocif-les-oiseaux/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :